Mercredi 11 octobre 2017

Quoi de neuf à la pastorale des jeunes en 2017-2018 ?

Comme chaque année, le service diocésain de la pastorale des jeunes propose des pélerinages et autres temps forts qui dynamisent la vie spirituelle des jeunes que nous accompagnons. Le père Guillaume de Montgolfier nous présente le programme pour cette année.

info document - JPEG - 220.1 ko

Qu’est-ce que la pastorale des jeunes ? Quelle est la mission de votre service ?

La pastorale des jeunes est un service diocésain qui s’occupe de prendre soin et de coordonner l’annonce de la foi pour les jeunes depuis les années collège jusqu’au temps du lycée et des études. Il coordonne cela en lien avec les services de zone et de paroisse.

Comment se compose votre équipe ?

Il y a une équipe diocésaine avec le responsable du service, Gwen Le Cam, la responsable de la catéchèse des adolescents, Jennifer Airault, et moi-même délégué épiscopale pour la pastorale des jeunes. Cette équipe travaille en partenariat avec les zones pastorales, les paroisses, l’association Déclic Jeunes 22 et avec les mouvements de jeunes présents dans le diocèse.

Vous revenez de Lourdes avec le pèlerinage diocésain de l’hospitalité. Combien de jeunes lycéens y ont participé ?

Un soixantaine de lycéens ont participé à ce pèlerinage en se mettant au service en tant qu’hospitalier.

Qu’est-ce que cette expérience leur a apporté ? De quoi avez-vous été témoin ?

Cela leur a apporté l’expérience du service, l’expérience de la rencontre des personnes âgées ou malades et l’expérience du questionnement sur la dimension de foi. Dans les relectures que les jeunes ont rédigées à l’issue de cette semaine, il est frappant de voir combien cet élément de la découverte de la foi ressort. Ils témoignent d’un changement de regard sur la foi. Pour certains, c’est une forme de conversion.

Cette année, vous organisez un pèlerinage à Lisieux : à qui s’adresse ce pèlerinage ? Quand a-t-il lieu ? Quelle est sa visée ?

Ce pèlerinage est pour les jeunes en classe de cinquième. Il a lieu les 24 et 25 février 2018. Son but est de proposer une expérience diocésaine et de vivre une expérience spirituelle à la rencontre d’une sainte qui peut les rejoindre par sa jeunesse.

Il y a également un pèlerinage à Rome, pour les troisièmes et lycéens, du 28 avril au 4 mai. Qu’est-ce que ce pèlerinage apporte aux jeunes ? Quelle est l’expérience de foi qu’ils peuvent y vivre ?

C’est un approfondissement de la dimension diocésaine qu’ils ont pu rencontrer au pèlerinage des jeunes à Lourdes. C’est aussi un élargissement de leur regard à la dimension de l’Église universelle. C’est aussi l’expérience de la rencontre des colonnes de l’Église, saint Pierre et saint Paul, sans oublier la découverte de ces belles figures que sont saint François et sainte Claire, puisque le pèlerinage se termine à Assise.

Quels autres rendez-vous nous préparez-vous pour cette année 2017-2018 ?

Il y a toujours la semaine à Taizé pour les lycéens, à la rencontre de cette communauté œcuménique. Et puis, à plus longue échelle, nous avons le projet de réveiller et de renouveler le conseil pastoral des jeunes en vue de l’écriture d’un projet diocésain pour la pastorale des jeunes. Enfin, d’autres projets sont à l’étude…

Plus d’informations sur la page du service de la pastorale des jeunes :
http://saintbrieuc-treguier.catholique.fr/-Evenements-et-Rendez-vous-.html